Recherche

Trio Beyond

Réalisation :
Durée :
Année : 2006
Production :

John Scofield, l’un des maîtres de la guitare contemporaine depuis trois bonnes décennies, débarquait en France voici quelques semaines avec le déjà fameux projet “That’s what I say”. Sur l’album éponyme paru en juin dernier, Scofield célébrait l’héritage soul de l’une de ses idoles : Ray Charles. C’est avec le Trio Beyond, un tout autre (et rare) projet, qu’il visite l’Europe en ce mois de juillet. Le répertoire de ce trio Beyond, formé à l’initiative du légendaire batteur Jack DeJohnette et avec la complicité du pianiste et organiste Larry Goldings (déjà omniprésent sur l’album “That’s what I say”) est à rapprocher de celui qui les réunit déjà, depuis un concert californien de novembre 2004, sous la bannière du Celebrating Tony Williams group (CTW). Ce CTW dont DeJohnette nous promettait pour bientôt, il y a deux ans déjà, un enregistrement. Le Trio Beyond se présente donc plus comme un prolongement freak out de ce CTW que comme un dérivé du John Scofield Trio (avec Steve Swallow et Bill Stewart). Vous me suivez bien, jusqu’ici ?… Et encore, je ne vous parle même pas du John Scofield Überjam Band réactivé dernièrement ! Natif de l’Ohio (en 1951), Scofield possède un jeu résolument out, avec une sonorité atypique faite de saturation et de réverbérations, comme passé au travers d’un Leslie d’orgue Hammond. Quel que soit le contexte, les phrasés de “Sco” conservent toujours une rare élégance.