Recherche

Michel OCELOT, conteur et sorcier

Réalisation : Jean-Jacques Bernard
Durée : 52'
Année : 2004
Production : CLC Productions, CinéCinéma, avec la participation de Cités Télévision

Après des études d'art, Michel Ocelot a consacré sa vie au cinéma d'animation. Dans cet entretien, il évoque son parcours et revient sur les étapes d'une carrière en dents de scie, que viendra couronner le phénoménal succès de "Kirikou et la Sorcière" en 1998. Il revient ici longuement sur la naissance de ce premier long-métrage qui a, comme il l'avoue, changé sa vie. Evoquant ses projets, il révèle qu'après un second Kirikou, son public découvrira dans quelques années un "Azur et Asmar", qui utilise la 3D, technique à laquelle il attribue une qualité essentielle : la rapidité. En effet, pour Michel Ocelot, la malédiction du cinéma d'animation, c'est la lenteur : "J'ai toutes sortes de choses à raconter, mais je mets trop de temps à les raconter".