Recherche

Benny Golson

Réalisation :
Durée : 52 minutes
Année : 2006
Production : CLC productions

Depuis l’âge de 14 ans, cela fait six décennies que Benny Golson souffle dans un saxo ! Adolescent, son apprentissage se fait lors de jam sessions sur la Columbus avenue de Philadelphie, aux côtés des Philly Joe Jones, Tadd Dameron (“L’homme qui influencera le plus ma créativité”) et autre John Coltrane. Pour ce Pennsylvanien (il est né à Philadelphie en 1929) le premier grand succès arrive en 1955 avec sa composition “Blue walk”. Cette même année, il enregistre “Stablemates” aux côtés de Miles Davis. En 1957, à la mort tragique de son ami le trompettiste Clifford Brown, il compose le fameux “I remember Clifford”. De Golson, on retient ses participations au big band de Dizzy Gillespie (jusqu’en 58), puis aux Jazz Messengers d’Art Blakey (dont il fut le directeur musical dès 58), ou bien encore au Jazztet co-fondé avec Art Farmer. Mais l’apport le plus remarquable de ce musicien américain se situe sans doute dans une incroyable série de compositions pour la plupart devenues des standards. “Killer Joe”, “Along came Betty”, “Blues March”, “Whisper Not”, “Stablemates”, “I remember Clifford”… À 77 ans, Benny (oui, oui !) semble aujourd’hui avoir mangé du cheval. Mais pas de la vache enragée. Depuis une vingtaine d’années en effet, Golson a su utiliser ses talents en studio, et dans des circuits plus confortables que ceux du jazz. On le remarque ainsi aux côtés de Diana Ross, Sammy Davis Jr ou feu Lou Rawls. Le répertoire impressionnant écrit par Golson comprend aussi ses participations aux B.O de nombreux films et séries TV.