Recherche

Béatrice URIA-MONZON

Réalisation : Ariane Adriani
Durée : 26'
Année : 2005
Production : CLC Productions, TLM, avec la participation de Mezzo

Ce portrait est celui d’une cantatrice au sommet de son art, mais qui ne s’est jamais ni considérée, ni comportée en diva malgré sa grande popularité et les rôles mythiques qu’elle chante : Carmen, Marguerite ou Giulietta. Béatrice Uria-Monzon sait ne pas exercer un métier comme les autres : avec ses hourras et ses sifflets, ses excès d’amour ou de haine, et qui exige une discipline de vie très rigoureuse... Elle oppose un grand naturel face à ces difficultés. Alors en paroles et en musique - lors des répétitions de Don Carlo de Verdi où elle interprète le rôle d'Eboli, au Théâtre du Capitole de Toulouse - ce portrait est l’occasion pour elle comme pour le téléspectateur de remettre un peu de simplicité dans ce que le monde lyrique véhicule comme clichés. Car si l’opéra fait mourir les femmes, il leur permet aussi d’exprimer ce qu’il y a de plus beau en elles...