Recherche

Dissonances

Nathanaël (Nat) roule sur l'autoroute. Ses deux filles, Julie, 6 ans, Margo, 9 ans, sont à l'arrière et jouent tranquillement.
Une fourgonnette arrive à leur hauteur. L'un de ses passagers tire sur eux. Comme ça, pour s'amuser.
Margo hurle. Julie ne bouge pas. Nat l'appelle. Julie ne répond pas ; elle est morte.
En quelques secondes la vie a basculé dans la tragédie, l'absurde, l'inconcevable ; et montre notre fragilité face au désordre du monde, à la folie des autres et à notre propre folie.
L'histoire commence par le meurtre de Julie et, au fil des séquences, tous les protagonistes du drame « prennent la parole » à tour de rôle. Pour tenter de répondre à ces terribles questions : Que fallait-il faire, avant, pendant et après, un tel drame ?
Nous voyons successivement, les différents points de vues : celui de Nat, de Margo, d'Henry le détective... qui ne cessent d'éclairer l'histoire de Nat sous de nouveaux angles sans qu'aucun fait nouveau vienne bouleverser les données premières ; et nous comprenons peu à peu Nat.
Nous voyons Nat devoir affronter cette horrible réalité, accepter l'inacceptable et nous l'accompagnons dans un voyage fantasmatique et obsessionnel aux frontières de l'immense douleur de la perte d'un enfant.