Recherche

Anna Meyer

Entre son fils, dont elle assure seule l’éducation, et son métier d’assistante au SRPJ de Nice, Anna n’a pas une minute à elle. Et pourtant, cette jeune femme aussi dynamique que généreuse reste toujours prête à aider les autres… Au risque de s’occuper de ce qui ne la regarde pas !

Ce qui ne la regarde pas, c’est par exemple cette jeune prostituée, suspectée du meurtre d’un agent de joueurs de foot, que les policiers s’acharnent à interroger brutalement au commissariat. Et même si Anna est persuadée de l’innocence de cette jeune femme, elle n’est « qu’une assistante » et sa mission s’arrête à la machine à café et aux photocopies, comme se plaisent à le lui rappeler ses « supérieurs » policiers. C’est donc dans leur dos que l’assistante enquête, pour découvrir rapidement des détails troublants que leurs esprits aussi obtus que masculins n’avaient pas su voir. Ce meurtre ne peut pas être le fait d’une femme amoureuse et jalouse emportée par la passion. Surtout lorsque celle ci vient de se faire une french manucure ! Seul, le lieutenant Markowicz, jeune inspecteur, débarqué fraîchement de la Capitale, accepte de l’écouter puis d’assister l’assistante dans son enquête au péril de sa jeune carrière.

Au fur et à mesure de leurs recherches, une véritable complicité naît entre l’inspecteur parisien et l’assistante sudiste. Anna initie Marko à la vie niçoise, à ses coutumes et tente même de lui transmettre sa façon « zen » de prendre la vie. De son côté, Marko, lui, repoussé dans ses retranchements -et séduit ?- veille quand même à canaliser le caractère parfois un peu impulsif d’Anna. Car leur enquête risque d’impliquer des personnalités en vue du milieu du football. Sa hiérarchie, Marko en est bien conscient, va voir d’un très mauvais œil qu’un scandale éclate à cause du soutien qu’il a apporté à Anna…